Accueil du blogue > Voies réservées au covoiturage, est-ce que le réseau routier est favorable au covoiturage?

Voies réservées au covoiturage, est-ce que le réseau routier est favorable au covoiturage?

Depuis quelques semaines plusieurs articles dans les médias ont faits mention du covoiturage comme étant une «nouvelle» option  de déplacement qui permettrait de réduire la congestion routière dans la grande région métropolitaine. Est-ce réellement une nouvelle option et est-ce que les autorités en matière de transport collectif en font assez pour faciliter le covoiturage? Cet article du blog propose de comparer ce qui se fait au Québec avec nos voisins de l’Ontario.

Les voies réservées sont des aménagements qui peuvent être soit utilisées par les autobus, les taxis, les véhicules électriques et pour le covoiturage. Elles favorisent la mobilité des usagers en augmentant le nombre de personnes transportées, avec un nombre réduit de véhicules, sur un axe ciblé.


En restreignant l’usage de l’auto-solo, les voies réservées favorisent les déplacements en transport en commun ou par covoiturage. Elles sont également un incitatif à l’achat de véhicules électriques lorsque l’usage le permet.


Bien qu’il existe un vaste réseau de voies réservées aux autobus dans la grande région de Montréal, peu de voies permettent aux usagers du covoiturage de circuler à travers un réseau efficace et inter relié à partir d’un point de départ et d’une destination finale. Le site Internet de EXO (anciennement AMT ou ARTM) présente la liste des voies réservées de tous genres.

En ce qui concerne le covoiturage, quelques petits segments sont actuellement offerts comme par exemple un tronçon de quelques kilomètres sur l’autoroute A-15 direction Nord entre le boulevard Henri-Bourassa et l’autoroute 440 à Laval. Pour les adeptes du covoiturage qui font les efforts requis pour partager la route à bord du même véhicule, l’économie de temps qu’ils réalisent au début de leur trajet en embarquant sur l’autoroute A-15 est vite anéantie par le bouchon de circulation gigantesque auquel ils doivent faire face quotidiennement lorsqu’ils arrivent au bout de la voie vis-à-vis l’autoroute 440.

Comment se situe le Québec par rapport à l’Ontario?
Malgré que des voies réservées au covoiturage soient réclamées depuis des décennies au Québec et tous s’entendent pour dire que cette mesure incitative permettant de gagner du temps serait relativement simple à aménager, le Québec est loin derrière la majorité des autres provinces et états américains où des voies réservées au covoiturage ont été mises en places il y a de ça plusieurs années. Il est possible de constater rapidement l’envergure du réseau des voies offertes aux résidents de l’Ontario au https://511on.ca/.

Annonces à venir?

Bien que l’ARTM et que le Ministère des transports du Québec laisse entrevoir que des annonces majeures seront faites sous peu, les autorités devront sans contredit emboîter le pas à la vitesse Grand V pour rattraper tout le retard accusé par la province en matière d’aménagement de voies réservées au covoiturage.

À propos du blogue

Le blogue de Covoiturage.ca vous présente des actualités et des textes éditoriaux qui touchent plusieurs thèmes variés : covoiturage, voyage, mobilité durable, style de vie et beaucoup plus!